ACER-MJO Mouvement de Jeunesse Orthodoxe Index du Forum ACER-MJO Mouvement de Jeunesse Orthodoxe
91 rue Olivier de Serres 75015 Paris - 01 42 50 53 66
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Souroge : l'épilogue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ACER-MJO Mouvement de Jeunesse Orthodoxe Index du Forum -> Les débats
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
D.S.



Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 731
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 05 Sep 2010, 8:07 pm    Sujet du message: Souroge : l'épilogue Répondre en citant

SOUROGE: L'EPILOGUE ?




Le samedi 26 juin 2010 dans la cathédrale de la Dormition de Londres, s’est tenue l’Assemblée générale du diocèse de Souroge (Patriarcat de Moscou) qui a définitivement adopté ke projet d'une nouvelle rédaction des Statuts diocésains ainsi que d’un nouveau modèle de statuts paroissiaux.

Ces nouveaux textes tournent le dos à tous les principes qui ont présidé à l’élaboration des précédents statuts du diocèse de Souroge, à l’époque où il était présidé par le métropolite Antoine. Ils reviennent à une liquidation pure et simple de l’héritage du défunt hiérarque.

Parmi les particularités ecclésiologiques des nouveaux Statuts diocésains ont note la disposition suivante :

Citation:
Le Diocèse est placé sous la direction spirituelle du patriarche de Moscou et de toute la Russie et il est comptable devant lui de ses activités religieuses et administratives. (Chap. I, § 1)


Il s’agit d’une disposition sans précédent allant à l’encontre des principes fondamentaux de l’ecclésiologie orthodoxe, qui confie la direction spirituelle et administrative des diocèses à leur évêque. Ce serait la première fois qu’un texte canonique orthodoxe reconnaîtrait à un patriarche une juridiction immédiate sur un autre diocèse que le sien. ll s’agit d’une innovation proprement inouïe dans la manière de concevoir les relations à l’intérieur de l’église. Je suis étonné que l’événement historique que constitue l’adoption d’un tel document (même si le Synode ne s’est pas encore prononcé) n’ait pas suscité davantage de réactions.

Voici en tout cas un commentaire de cette disposition par un observateur de la vie ecclésiale:

Citation:
В проекте нового устава Сурожской епархии примечателен п. 5: "Епархия находится под духовным руководством Патриарха Московского и всея Руси и в своей религиозной и административной деятельности ему подотчетна." До сих пор в православии патриаршье служение считалось видом епископского служения, и харизматическое равенство всех епископов, несмотря на все реальные практические различия между ними, кажется, еще никто не оспаривал. Означает ли этот пункт проекта устава полемику Сурожской епархии с преданием? Или епископ Сурожский является неким "харизматическим исключением" и сама епархия опасается недостаточности его дара самостоятельно духовно руководить свой епархией?

Jusqu'à présent la fonction du patriarche était considérée comme une forme de service épiscopal, et personne ne remettait en cause l'égalité charismatique de tous les évêques malgré les différences d'ordre pratique qu'on pouvait observer entre eux dans la réalité. Est-ce que ce point du projet signifie que le diocèse de Souroge est entré en lutte contre la tradition? Ou bien est-ce que l'évêque de Souroge constitue une "exception charismatique" et le diocèse lui-même aurait des craintes quant à l'insuffisance de son don charismatique pour diriger son diocèse?

http://victor-vlad.livejournal.com/6158.html


Le même observateur commente ainsi l'article 19 :
Citation:

Впечатление какого-то панического желания подчинения производит п. 19 нового устава, где перечисляются органы управления епархии. Таковыми оказываются и Поместный собор, и Архиерейский собор, и Секретариат МП по зарубежным учреждениям, и ОВЦС, и Синод РПЦ, и патриарх, и епархиальный архиерей. Ровно семь нянек. Никого не забыли? Кто же-таки будет руководить епархией? Кто сочинил всю эту поэму в прозе? И кто за эту неразбериху голосовал? Похоже, что Сурожская епархия вступила в эпоху "одобрямса."

L'article 19, qui énumère des organes dirigeants du diocèse, donne l'impression d'un désir panique de subordination. On y trouve le Concile local, le Concile épiscopal, le Secrétariat du Patriarcat de Moscou pour les établissements ecclésiastiques de l'étranger, le DREE, le Synode de l'Eglise de Russie, le patriarche, l'évêque diocésain. Sept tutelles très exactement. N'aurait-on oublié personne? Qui donc dirige le diocèse? Qui est l'auteur de ce véritable poème en prose? Et qui a voté pour ce galimatia? On dirait que le diocèse de Souroge est entré dans une époque de "nous approuvons" inconditionnels.


Notons encore que le nouveau texte contrevient également aux dispositions du chapitre 14 des Statuts de l’Eglise de Russie en vigueur (version 2000, entérinée seulement en 2009 par le Concile générale de l’Eglise de Russie), alors même qu’il affirme s’y confirmer (Chapitre I, § 3).

Le modèle de statuts paroissiaux reprend, quant à lui, à la lettre le texte adopté par le Synode de l’Eglise de Russie lors de sa session du 10 octobre 2009. Lui aussi contrevient sur plusieurs points aux Statuts de l’Eglise de Russie en vigueur. Sauf erreur de ma part, c’est la première fois que ce nouveau modèle de statuts paroissiaux est adopté dans un diocèse de l’étranger. Rappelons que sa principale caractéristique est qu’il enlève la direction et la responsabilité administrative et spirituelle de la paroisse au recteur pour les confier directement à l’évêque. Ne peuvent être membres de l'assemblée paroissiale que les membres approuvés individuellement par l'évêque. Celui-ci à le droit de remplacer par décision personnelle et pratiquement à sa convenance tous les membres de l'assemblée paroissiale (§ 7, 3 et 7,4) : la paroisse cesse d'exister comme communauté autonome.

Ainsi le nouveau diocèse de Souroge donne-t-il l’exemple d’une verticale du pouvoir parfaitement aboutie, qui n'existe par encore dans les diocèses russes. Les canonistes de l’Eglise Orthodoxe de Russie sont ici parvenus à établir une belle symétrie dans les structures dirigeantes des diocèses et des paroisses : à la tutelle exercée par le patriarche sur l’évêque diocésain correspond la tutelles exercée par l’évêque diocésain sur les recteurs de paroisse (l’évêque, il est vrai, continue formellement à être nommé et révoqué par le Synode plutôt que par la Patriarche, mais il s’agit de plus en plus d’une simple formalité: le Synode est devenu de fait une chambre d'enregistrement).

Une des questions qu'on peut se poser est de savoir si l’expérimentation canonique de Souroge sera étendue au reste des diocèses.

Source: http://dioceseofsourozh.squarespace.com/maineng/2010/6/26/drafts-of-the-statutes-of-the-diocese-of-sourozh-and-model-s.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Invité






MessagePosté le: Dim 03 Oct 2010, 9:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
De l’oligarchie au pouvoir d’un seul ?

Le pouvoir de quelques uns

Pour que l’administration centrale de l’Eglise Orthodoxe de Russie (EOR) fonctionne en conformité avec les statuts actuels, il suffit d’après mes calculs qu’en dehors des évêques figurent au sein de l’EOR un prêtre, un moine et un laïque. Ils sont indispensables pour que puisse se tenir le Concile général de l’EOR, dont les délais de convocation sont prudemment laissés dans le vague. Si on se réfère à l’histoire récente de notre église, le Concile général est convoqué une fois tous les 20 ans. Le reste du temps l’église est administrée par la seule corporation épiscopale (voir les chapitres 1 à 9 des Statuts). Je n’ai pas vu d’autres cas où le fonctionnement de l’administration centrale de l’EOR exige la participation des prêtres ou du peuple ecclésial. Les statuts ne mentionnent pas non plus la responsabilité de l’évêque devant la plénitude de l’église. Ainsi, pour satisfaire aux exigences des Statuts actuels en ce qui concerne l’administration centrale de l’église entre deux Conciles généraux, le peuple ecclésial et le clergé sont superflus. En théorie, dans les matières relevant de l’administration l’épiscopat peut tout aussi bien vivre d’une manière autonome, indépendamment du reste de l’église. Les statuts n’en seront pas pour autant invalidés.


Le pouvoir d'un plus petit nombre encore


Mais au sein même de la corporation épiscopale, il existe un cercle de pouvoir plus restreint. L’assemblée de l’ensemble de la corporation épiscopale (le Concile épiscopale) n’est obligatoire qu’une fois tous les quatre ans En outre son déroulement et son ordre du jour sont fixés par le Synode. Le reste du temps l’EOR est gouvernée par le Synode lui-même (le patriarche, 7 membres permanents et 5 membres temporels) et par le patriarche assistés par les diverses institutions patriarcales et synodales.


Le pouvoir d’un seul ?

Cependant, la dyarchie du Synode et du patriarche est en train d’évoluer vers un renforcement du pouvoir du patriarche. Parmi les derniers signaux d’alarmes, deux proviennent des diocèses du Patriarcat de Moscou à l’étranger : le projet de statuts du diocèse de Souroge place le diocèse sous la « direction spirituelle » immédiate du patriarche, tandis que le nouveau vicaire du diocèse de Chersonèse a attribué son élection directement au patriarche (selon les statuts c’est le Synode qui désigne les évêques)*. Dans l’image que ce dernier a tracée du personnage du patriarche dans son discours d’acceptation commencent à percer les traits du Grand Architecte. Simple obséquiosité ? Ou signe avant-coureur d’un ordre nouveau en train de se mettre en place ?

La centralisation et la bureaucratisation des instances dirigeantes de l’Eglise de Russie se poursuivent. Est-ce de cela qu’elle a vraiment besoin ?


Source: http://victor-vlad.livejournal.com/6429.html


Note

*Dans son discours d'acceptation l'évêque de Kafa Nestor a déclaré ce qui suit:

l'évêque Nestor a écrit:
Votre Sainteté! Permettez-moi, avant tout, de vous remercier pour l'immense confiance et l'immense honneur que vous m'accordez par votre élection. Toutes les initiatives et tous les projets qui sont réalisés aujourd'hui dans le diocèse de Chersonèse et qui élèvent sa vie ecclésiale à un niveau tout à fait nouveau, le sont grâce à votre implication directe. Quant à nous, nous ne sommes en fait que les exécutants de vos intentions. Je ressens une responsabilité particulière devant vous et devant l'ensemble de l'Eglise orthodoxe de Russie.

Source: http://www.patriarchia.ru/db/text/1267489.html


Selon les statuts en vigueur de l'Eglise orthodoxe en Russie les évêques sont élus pour le synode et non par le patriarche. Сes statuts ne permettent pas l'intervention directe du patriarche dans les affaires des différents diocèses (les rapports entre le patriarche et les évêques sont fondés sur la 34e règle apostolique). On se souvient que le même évêque Nestor, alors encore higoumène, avait fortement insisté lors de la dernière table ronde de l'OLTR sur "l'indépendance" dont jouissait et devait jouir, selon lui, le diocèse de Chersonèse.
Voir ici: http://www.acer-mjo.org/forum2/phpBB2/viewtopic.php?t=2061 (II,4)

Comment comprendre ces déclarations contradictioires?

Par ailleurs il est fort regrettable que le discours d'acceptation du nouvel évêque ainsi que les recommandations que lui a adressées le patriarche à cette occasion n'aient été publiées qu'en langue russe, et qu'une traduction en français n'en ait pas été donnée à ce jour. Le contenu de ces discours ne concernerait-il pas les membres non russophones du diocèse de Chersonèse, ainsi que le reste de la communauté ecclésiale des pays où ce diocèse est situé?
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ACER-MJO Mouvement de Jeunesse Orthodoxe Index du Forum -> Les débats Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com