Chaque année, l’instant de deux journées, le camp se divise en deux camps distincts, bleus d’un côté, blancs de l’autre, deux équipes qui s’affrontent durant diverses épreuves sportives. Deux jours toujours très particuliers et appréciés de tous, sportifs ou non. Appréciés car les jeux olympiques ne sont pas seulement du sport pendant deux jours mais aussi une grande fête, beaucoup de joie, quelques moments épiques, parfois des pleurs, pas mal de déception, beaucoup d’efforts, un maximum de fair-play et les chants des supporters qui raisonnent dans le cirque que forment les montagnes de la Servagère. D’après nos informateurs ces 28èmes jeux olympiques d’été ont été particulièrement réussis et festifs grâce à différents facteurs :

  • une météo insolente avec deux belles journées ensoleillées 
  • un professeur de sport totalement investi, impliqué sur tous les fronts, gentleman sachant se faire respecter des uns et des autres, arbitre loyal, impartial et juste : j’ai nommé Gabe Smith
  • une équipe de roukos particulièrement tatillonne sur l’animation. En effet Astérix (Elie Aslanoff) et « Grosbélix » (Gricha Lopoukhine) étaient présents en permanence sur le village olympique. Ils ont même été rejoints par Mac-Bélix (Mitia Sollogoub) un lointain cousin Écossais. La compétition connut son acmé lorsque Nicolachka Struve alias Abraracourcix apparut sur son bouclier porté par quatre villageois proposant une chasse aux sangliers sous le regard amusé de Panoramix alias Bubu la brindille. Vous l’aurez compris nos chers roukos ont plus d’un tour dans leur sac et leurs facéties n’ont pas fini d’étonner vos enfants.
IMG_7808
IMG_7807
nicolachka

 

Ne voulant pas transformer cette humble chronique en une vulgaire gazette sportive, nous ne donnerons pas les résultats précis de chaque rencontre. Vos enfants se feront un plaisir de consigner tous ces détails dans les nombreuses lettres que vous devez recevoir de leur part (sic).

Il se dit simplement que le match de football des petits a été épique bien qu’un peu tendu. Victoire finale des bleus 3 buts à 2. Les équipes s’étaient pourtant neutralisées (2-2) jusqu'à la fin du temps réglementaire. C’était sans compter sur un ultime coup-franc dans les arrêts de jeux qui a permis aux bleus de l’emporter sur le fil. Les matchs de basket (féminin et masculin) ont été engagés mais très serrés, par exemple les grands bleus ont remporté leur match 28 à 24.

Il faut noter également la présence cette année de nouvelles épreuves : la lutte gréco-romaine durant l’athlétisme ou encore le jeu « Capture the flag » proposé aux plus jeunes.

Le cross a été particulièrement accroché et remporté au sprint par Gabe Smith (toujours lui) juste devant Valera Makhmoudian et Georges Sollogoub

Le lundi en fin d’après-midi une autre épreuve relativement récente a été grandement appréciée : la danse. Il faut rappeler qu’historiquement le concours de danse aux J.O. a été introduit lors d’une année de grande pluie où il était techniquement impossible d’organiser des épreuves extérieures. Petit à petit cette nouvelle discipline a fait son chemin et semble avoir pris une autre envergure cette année sous la houlette de Poline Tchoubar notre spécialiste en la matière. Plusieurs épreuves étaient proposées : danse en groupe, en duo, danse traditionnelle, battle de danse. Bleus et blancs ont pu se déhancher en rythme et ainsi épater tant le public que le jury présent pour évaluer les prestations.

Enfin, notons l’importance prise le mardi matin par ce que l’on appelle les jeux d’esprit. C’est en général la très sérieuse équipe des professeurs qui concocte ces épreuves où nos chers campeurs doivent faire preuve d’imagination et de dextérité cérébrale. Au programme création d’acrostiches, de poésies, résolution de problèmes mathématiques ou d’énigmes, dictées difficiles, différentes épreuves qui passionnent les troupes.

Devant l’émergence de tant de nouveautés et d’ingéniosité l’épreuve reine, le football grand tant attendu, semble en perte vitesse. La montagne a accouché d’une souris : trois petits buts dont deux sur penalty. Score finale 2-1 pour les bleus au terme d’un match un peu terne. Du côté de la Servagère on semble regretter l’époque des grands créateurs, artistes du ballon rond de la fin des années 90 et du début des années 2000, je pense aux mémorables Marlow, Toutounov, Vinogradoff, Samu la brésilienne sans oublier le très talentueux duo Yoyo-Igro qui marqua les mémoires (et les buts cela va sans dire).

Néanmoins en plus d’être intense, bigarré et haut en couleurs ces J.O. ont été très serrés. L’équipe des bleus dont le capitanat était assuré par le duo André Eltchaninoff-Aimée Dollfus l’a emporté sur l’équipe des blancs dirigée par Maëlle Vigouroux et Syméon Guérinel par un écart de 20 points seulement : 3269 contre 3249 points. Bravo à tous nos compétiteurs !!!

IMG_7833
IMG_7830

 

Le mercredi s’est déroulé sous le soleil mais aussi sous le signe du repos. Chacun a besoin de reprendre des forces après ces derniers jours intenses et mouvementés. De plus tous les groupes sont partis en excursion pour deux jours dès jeudi matin.

Les 7ème et 8ème groupes ont pris le car de bon matin pour se rendre au mont Thabor non loin de St Théoffrey.

Les 5ème et 6ème groupe vont bivouaquer du côté du Faz tandis que les 3ème et 4ème groupes ont la chance d’aller découvrir les Gorges du Nan et de dormir au camping de Cognin-les-Gorges.

Les 1er et 2ème groupes ont une longue route puisqu’ils vont passer la nuit au gite de la Goulandière à l’extrémité de la forêt des Coulmes.

Enfin le groupe des ainés a décidé de passer la nuit à la fontaine de Pétouze. Ce n’est pas l’excursion la plus difficile pour des 16-17 ans mais cette tranche d’âge se prépare à vivre un grand moment : l’organisation de la soirée poésie qui aura lieu dimanche prochain. Ce choix d’excursion est sans doute tactique : avoir du temps pour préparer cet événement.

Le retour d’excursion est prévu pour vendredi soir. D’ici là le personnel technique a le temps de souffler un peu avant le week-end qui s’annonce riche en évènements.

Cette page appartient aux catégories suivantes: Actualités jeunesse orthodoxe camp de l'acer-mjo.
ACER-MJO - 91 rue Olivier de Serres, 75015 Paris. +33 1 42 50 53 66. Secrétariat ouvert le mardi de 12h à 19h.